publicité

Fleury-devant-Douaumont : les restes d'au moins quinze poilus mis au jour

Des fouilles ont été effectuées à proximité de la chapelle Notre-Dame de l'Europe à Fleury-devant-Douaumont dans la Meuse. Mardi dernier, des touristes allemands avaient découvert des ossements. Ce sont les restes de soldats français qui ont été mis au jour les 30 et 31 mai 2013. 

  • Par Hélène Messang
  • Publié le 30/05/2013 | 18:05, mis à jour le 31/05/2013 | 17:09
© Abdalla Jiqqir pour F3 Lorraine
© Abdalla Jiqqir pour F3 Lorraine
Actualisé le 31.05.2013

Dans le sous-bois situé à proximité de la chapelle Notre-Dame de l'Europe, les recherches continuent. Ce sont désormais les squelettes de 15 soldats au moins qui ont été exhumés. Sept d'entre eux ont pu être identifiés, grâce à leur plaques.  
Ces corps seraient ceux de poilus décédés en juin 1916, l'heure de la mort aurait même été fixée grâce à des montres retrouvées sur place. Ces soldats se trouvaient à priori enfermés dans la cave d'une ferme. Des éclats d'obus ont été découverts dans le cratère. Sur le terrain, les investigations se poursuivent. 
Les ossements et les effets personnels sont rapatriés dans une salle mise spécialement à disposition à Hôpital Desandrouins de Verdun. Sont sur place ce vendredi 31 mai, le docteur Bruno Frémont, médecin-légiste ainsi que Frédéric Adam, chargé de recherches à l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) et spécialiste de la grande guerre. Il s'est notamment penché sur la découverte du corps de l'écrivain français Alain Fournier, retrouvé avec ses compagnons d'armes et identifié le 2 mai 1991 dans une clairière du Bois de Saint-Remy (55). C'était d'ailleurs jusqu'à aujourd'hui, la plus importante découverte concernant des soldats disparus sur les champs de batailles de Verdun. 


A l'hôpital de Verdun, les photographies de notre journaliste Abdallah Jiqqir






Article du 30.05.2013


C'est en présence du procureur de la République de Verdun et sous le regard de gendarmes que des fouilles ont été réalisées ce jeudi 30 mai près de la chapelle Notre-Dame de l'Europe à Fleury-devant-Douaumont dans la Meuse et se sont les restes de dix soldats français de la première guerre mondiale qui ont été mis au jour. Les premières découvertes remontent à mardi dernièr lorsque des touristes allemands qui se promenaient dans les alentours ont repéré plusieurs ossements, apparemment humains. Ils ont alors contacté l'ossuaire de Douaumont.
Ce sont d'abord quatre puis neuf corpsau moins qui ont ainsi été découverts ainsi que quelques objets personnels de ces poilus (chaussures, cartouches, montre...).
Selon les premières constations, ces corps seraient ceux de soldats français de 14-18 morts au combat et rapatriés dans le village de Fleury-devant-Douaumont où se trouvait un poste de secours. 

Les photos de notre journaliste Abdallah Jiqqir



 

Des poilus redécouverts sur les champs de bataille de Verdun


 

les + lus

les + partagés