publicité

Quand la SNCF réalise l’impossible…

Arrêter 2 trains pour aider une passagère qui s’est trompée de TGV… Impossible, mais c’est pourtant ce qui s’est produit vendredi 3 mai 2013.

  • Audrey Arnon
  • Publié le 10/05/2013 | 10:03, mis à jour le 10/05/2013 | 13:50
© France Télévisions Lorraine.
© France Télévisions Lorraine.
Bernard Braun, un habitant de Malzéville a été l’un des acteurs d’une belle histoire, vendredi 3 mai. Alors que le train en direction de Nancy démarre de la gare de l’Est à Paris, sa voisine s’aperçoit qu’elle est montée dans le mauvais TGV. Cette dernière, en provenance des Antilles a peu l’habitude des voyages en métropole et doit se rendre à Reims.

Lorsque la passagère comprend son erreur, les larmes lui montent aux yeux. Elle confie à son voisin qu’elle va arriver à Nancy à 22h50 sans savoir où aller. « Je ne savais plus quoi lui dire. Je lui ai juste proposé d’aller en parler aux contrôleurs », raconte le Malzévillois à nos confrères de l’Est Républicain.


Coup de baguette magique


C’est là que l’impensable se produit : les contrôleurs expliquent le problème au régulateur des trains, basé à Pagny-sur-Moselle. Quarante-cinq secondes plus tard le problème est résolu : le TGV va s’arrêter à la gare de Champagne-Ardenne, situé à une dizaine de kilomètres de la gare de Reims.
Un second train parti quinze minutes plus tard de la gare de l’Est et à destination de la gare de Reims va, lui aussi, se stopper exceptionnellement à la gare TGV de Champagne-Ardenne pour la récupérer.

Le moral de la passagère remonte en flèche. De son côté, Bernard Braun est scié : jamais il n’aurait pensé que la SNCF pouvait se montrer si flexible !


Afficher Quand la SNCF réalise l’impossible… sur une carte plus grande

 

les + lus

les + partagés